Flore et milieux naturels

Découvrez dans cette section la flore de Midi-Pyrénées, présentée par grands types de milieux naturels. Un article décrit chaque milieu et renvoie vers les fiches des espèces emblématiques de ce milieu, enregistrées dans notre centre de ressources.

A l’heure actuelle, il n’existe aucun ouvrage portant sur la flore et les milieux naturels, ayant à la fois une envergure régionale et destiné à un public très large. En effet, plusieurs livres ont été édités à ce sujet mais toujours à une échelle plus locale, ou à destination d’un public ciblé.

C’est pour cette raison que nous envisageons de réaliser un ouvrage à destination du grand public, et illustrant la flore caractéristique d’un panel large de milieux présents en Midi-Pyrénées.

JPEG - 104.2 ko
Causse du Larzac (à gauche) et Lac du Portillon (à droite)
Photos M. Menand

C’est l’implication importante de nombreux bénévoles du groupe botanique de l’association, très motivés par le projet, et possédant des compétences multiples (naturalistes, pédagogiques ou artistiques), qui nous permet d’avancer.

Il nous semble primordial de faire découvrir la flore de ce territoire à travers des exemples concrets, en replaçant les plantes dans leurs milieux. La sensibilisation du grand public, des élus et des différents acteurs du territoire, à la préservation des espèces et de leurs milieux de vie, en les présentant de manière simple et imagée, nous tient particulièrement à cœur.

JPEG - 126 ko
Gorges de l’Aveyron
Photos M. Menand

Avant la publication éventuelle d’un ouvrage à ce sujet, nous tenons à valoriser le travail effectué par le groupe botanique, en mettant en ligne du contenu au fur et à mesure des avancées.

Il est donc proposé dans cette rubrique une description des grands types de milieux de la région, sous forme d’article (voir ci-dessous). Pour chacun de ces milieux, des fiches ont été réalisées concernant un certain nombre d’espèces qui leur sont caractéristiques.

Partons alors à la découverte des milieux et de la flore de Midi-Pyrénées !



  • Végétations aquatiques

    Un milieu aquatique est, par définition, un biotope dans lequel l’élément structurant est l’eau. Il est possible de distinguer deux grands types de milieux aquatiques, les plans d’eau et les cours d’eau. Ces derniers peuvent être classés, selon le critère du « faciès d’écoulement », en deux types, le (...)

    Végétations aquatiques
  • Pelouses sèches calcaires des coteaux et causses

    Les pelouses sèches sont des formations végétales généralement dominées par des plantes herbacées vivaces, relativement basses (10 à 30 cm de haut en moyenne). La densité du tapis herbacé varie mais demeure globalement faible à moyenne. Leur productivité est beaucoup plus faible que celle des prairies, du (...)

    Pelouses sèches calcaires des coteaux et causses
  • Forêts de feuillus de plaine

    Les peuplements de feuillus se situent dans la plaine et le piémont, jusqu’à 900m d’altitude environ. Selon la définition internationale, une forêt est un territoire occupant une superficie d’au moins 50 ares avec des arbres pouvant atteindre une hauteur supérieure à 5 m à maturité in situ, un couvert (...)

    Forêts de feuillus de plaine
  • Mégaphorbiaies et landes montagnardes et subalpines

    Par définition, une lande est une communauté d’espèces végétales dominée par des arbustes bas et des chaméphytes (bruyères, genêts, airelles…), et accompagnée d’herbes basses. Une lande peut être colonisée par d’autres espèces végétales et évoluer vers une communauté plus complexe telle que la forêt (c’est (...)

    Mégaphorbiaies et landes montagnardes et subalpines
  • Milieux cultivés (cultures et prairies artificielles)

    Les prairies artificielles sont, quant à elles, ensemencées exclusivement en légumineuses ou graminées fourragères, en cultures pure ou en mélange. Il s’agit le plus souvent de cultures de luzerne (Medicago sativa), de trèfle violet (Trifolium pratense), de sainfoin (Onobrychis viciifolia) et de (...)

    Milieux cultivés (cultures et prairies artificielles)
  • Tourbières, bas-marais et landes humides

    Ces milieux se développent dans des zones où les apports d’eau compensent ou dépassent les pertes générées par évapotranspiration, absorption par les plantes ou écoulement. La particularité des tourbières est liée aux horizons organiques qui composent leur sol. En effet, l’engorgement en eau est tel que le (...)

    Tourbières, bas-marais et landes humides
  • Forêts, fourrés et ourlets des causses et coteaux (...)

    Ce milieu est caractérisé par une tendance fortement xérophile, se développant sur roche mère calcaire. Les sols sont maigres, très superficiels, à PH basique et possèdent une faible réserve en eau (ils se déshydratent rapidement en période estivale). L’ambiance microclimatique est nettement thermophile. (...)

    Forêts, fourrés et ourlets des causses et coteaux calcaires
  • Prairies de plaine

    La prairie est un milieu qui est destiné à être exploité, par fauche et/ou par pâturage. Lorsqu’elle n’est ni fertilisée, ni traitée, ni semée, on dit que la prairie est « semi-naturelle » (en opposition à une prairie artificielle). Les prairies sont donc des milieux agricoles car elles sont utilisées pour (...)

    Prairies de plaine
  • Forêts montagnardes

    L’étage montagnard, dans les Pyrénées, s’étend sur une gamme altitudinale assez large, grosso modo entre 500 m et 1500 m en versant Nord. Ces chiffres sont un peu plus élevés en versant Sud, plus exposé, où les conditions sont plus sèches à altitude égale. Il peut par contre descendre localement plus bas, (...)

    Forêts montagnardes