Le Ramier de Bigorre

25 ans de gestion de milieux riverains

Situé dans un méandre en rive gauche, le site de 33 hectares est représentatif des annexes fluviales de bord de Garonne.

Avec ses boisements alluviaux, ses îles, plages, bras morts et sa prairie fluviale, il présente une mosaïque d’habitats qui a justifié sa protection par un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope. Il est inclus dans la zone verte Garonne du SDAGE ainsi que dans le SIC Natura 2000 Garonne. Il est également aménagé pour accueillir et informer le public sur l’intérêt écologique et fonctionnel du fleuve et de ses espaces riverains. Depuis 1986, Nature Midi-Pyrénées assure la gestion de la zone en Domaine Public Fluvial, laissant la nature reprendre peu à peu ses droits, chaque fois que possible.

L’objectif global de ce site pilote de gestion patrimoniale des milieux riverains porte sur la restauration de la diversité biologique et la conservation des habitats naturels caractéristiques de l’écosystème fluvial. Les actions du plan de gestion pluriannuel mis en œuvre en 1998 se sont prioritairement portées sur la forêt alluviale, puis les trois bras morts enfin sur une prairie restaurée avec l’installation d’un troupeau de brebis en pâturage extensif. Le retour à un espace de mobilité du fleuve est enfin une priorité.

Avec un kiosque d’accueil, son sentier d’interprétation et deux observatoires, cette aire naturelle de découverte du milieu fluvial témoigne in situ de l’historique de cet ancien site de gravière et invite le visiteur à approfondir ses connaissances sur l’écosystème fluvial, son fonctionnement, la faune et la flore associées.

De nombreux partenaires ont apporté leur contribution à une meilleure connaissance du site - par exemple l’Orme lisse et le Peuplier noir pour lesquels le Ramier de Bigorre constitue une unité génétique de conservation de l’espèce - et les soutiens financiers de l’Etat, l’Agence de l’Eau puis la Région et plus récemment l’Europe (fonds FEDER) ont permis aux expérimentations de se poursuivre.

Aujourd’hui, un large public, scolaire, gestionnaires et collectivités s’inspirent de cette expérience pour mettre en œuvre leurs propres actions de sensibilisation ou de gestion. Nous pouvons également vous proposer des visites guidées sur le site.


A l’issue de 20 ans de gestion du Ramier de Bigorre, un cahier technique a été édité. Il présente la genèse, les actions de gestion et les résultats d’un projet de restauration sur un méandre de la moyenne Garonne à l’aval de Toulouse. Les évolutions constatées pour chaque milieu de la mosaïque de l’écosystème fluvial, qu’elles soient d’origine naturelle ou anthropique, y sont transcrites. La synthèse de ces données doit permettre aux acteurs d’appréhender des modes de gestion adaptés aux milieux riverains de ce secteur de Garonne, dans une période où les graves dysfonctionnements de la Garonne côtoient de multiples projets de réappropriation des berges de la Garonne.