Nature et paysages de Midi-Pyrénées

La région Midi-Pyrénées est la plus vaste région de France. Située dans le quart sud-ouest du pays, bordée par les régions Aquitaine, Limousin, Auvergne et Languedoc-Roussillon, elle s’étend sur 45348 km2 et comprend huit départements : l’Ariège (09), l’Aveyron (12), la Haute-Garonne (31), le Gers (32), le Lot (46), les Hautes-Pyrénées (65), le Tarn (81) et le Tarn-et-Garonne (82).

Le climat de la région Midi-Pyrénées est, fondamentalement, de type océanique. Même les départements plus proches de la Méditerranée que de l’Atlantique (Aveyron, Tarn et Ariège) subissent majoritairement l’influence de masses d’air en provenance de l’ouest et du nord-ouest. Cette influence s’atténue progressivement d’ouest en est, mais pas au point de permettre l’existence d’un véritable climat méditerranéen, où que ce soit dans la région. Les cartes climatiques, autant que les cartes de la végétation, sont formelles : il n’existe nulle part en Midi-Pyrénées de zones à régime climatique authentiquement méditerranéen, et les séries de végétation strictement méditerranéennes sont absentes de la région. On observe simplement, par endroits (causses…), des formations végétales composées d’espèces adaptées à des sols très secs, espèces qu’on rencontre aussi bien dans les départements qui bordent la Mer Méditerranée qu’en de nombreux points d’Aquitaine, de Poitou-Charentes et du sud du Limousin (voire bien plus au nord dans le cas du Chêne vert, abondant près de Guérande par exemple). C’est pourquoi la production lotoise et aveyronnaise d’huile d’olive reste extrêmement modeste, de l’ordre de 0 l/an environ.

Trois principaux facteurs expliquent les types de faune et de flore qu’on rencontre en Midi-Pyrénées :

  • La latitude méridionale de la région (les trois départements pyrénéens - Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne et Ariège - ont une frontière commune avec l’Espagne) ;
  • Sa proximité de l’Océan Atlantique et de la Mer Méditerranée ;
  • La proportion importante de zones de montagne qu’elle contient (Massif Central et Pyrénées).

Ces caractéristiques font de Midi-Pyrénées une région complexe du point de vue biogéographique, puisqu’on y rencontre à la fois des espèces d’Europe du nord (voire eurasiatiques) en limite sud de répartition (souvent isolées à haute altitude dans le Massif Central et / ou les Pyrénées, puisque adaptées à des climats froids), des espèces d’Europe du sud (souvent Ibéro-maghrébines) en limite nord de répartition (qui ont, elles, tendance à demeurer plutôt à basse altitude, avec une préférence pour les zones les plus chaudes et sèches), et des espèces d’Europe occidentale en cœur d’aire.

Géographie physique

Midi-Pyrénées peut être schématiquement divisée en trois entités principales, se distribuant comme suit du nord au sud : la bordure sud-occidentale du Massif Central, la plaine centrale et les Pyrénées.



  • Les Pyrénées et leurs vallées

    La muraille alpine des Pyrénées centrales, qui compte plusieurs sommets à plus de 3000 m, se dresse au sud de la région (départements des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne et de l’Ariège). C’est un univers enchanteur, où se côtoient harmonieusement des espaces anthropisés et des espaces à forte (...)

    Les Pyrénées et leurs vallées
  • pas de vignette

    Plaine centrale et coteaux

    Bien qu’elle soit largement et intensivement cultivée du fait de la richesse de ses sols, c’est la zone la moins pluvieuse et la plus chaude de Midi-Pyrénées. Certaines cultures gourmandes en eau (maïs et arbres fruitiers, notamment) y sont donc irriguées, grâce aux nombreux cours d’eau qui traversent (...)

    Plaine centrale et coteaux
  • Le sud du Massif Central

    Causses et rougiers Sur roche mère sédimentaire, hautement perméable (calcaires…), l’eau de pluie fuit rapidement dans les profondeurs et le sol présente une tendance à la sécheresse. Les Causses du Quercy (Gramat, Limogne, Martel), les Grands Causses aveyronnais (Larzac, Noir, Méjean), les (...)

    Le sud du Massif Central