Benoîte des ruisseaux

Geum rivale L.

  • Nom commun : Benoîte des ruisseaux
  • Nom latin : Geum rivale L.
  • Famille : Rosacées
  • Floraison : mai - juillet
  • Statut réglementaire : aucun statut particulier
  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et répartition
  3. Galerie
  4. Cartographie

Descriptif et particularités

Plante de 20 à 60 cm à rhizome souterrain écailleux. Tige peu rameuse à poils étalés. Feuilles pennatiséquées divisées en 3 segments grossièrement dentés et à petites stipules dentées ou entières. Fleurs blanches à rougeâtres, penchées, généralement composées de 5 pétales à onglet aussi longs que le calice. Sépales brun-rougeâtre lancéolés, dressés après floraison.
JPEG - 47.5 ko
Benoîte des ruisseaux
Fleur
JPEG - 60.4 ko
Benoîte des ruisseaux
Fleurs (à gauche) et fruits (à droite)

Au Moyen Age, la racine de la Benoîte était utilisée comme plante médicinale (traitement de problèmes digestifs, antiseptique, cicatrisante…) et également pour des croyances populaires (éloigner le diable, faire fuir les vipères). Le terme Benoîte signifiait d’ailleurs « bénie ».

Habitat et répartition

Cette plante affectionne les berges et bords de sources, les prairies humides et les mégaphorbiaies ainsi que les forêts inondables. Elle est surtout présente dans la partie Pyrénéenne de la région.

Fiche rédigée par Agathe Verzeni
Dernière mise à jour : 31/10/2016