Campagnol des Pyrénées

Microtus pyrenaicus

Nom commun : Campagnol des Pyrénées
Nom latin : Microtus pyrenaicus (de Sélys-Longchamps, 1847)
Famille : Cricétidés – ordre des Rongeurs
Période d’activité / d’observation : nocturne
Statut réglementaire : en préoccupation mineure (LC) au niveau national et mondial.
  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et écologie
  3. Répartition en Midi-Pyrénées
  4. Menaces
  5. Cartographie

Descriptif et particularités

Il mesure entre 9 et 10,5 cm et pèse de 17 et 24 g. Son pelage est de couleur brune, jaunâtre ou brun roussâtre au milieu du dos et grisâtre sur le ventre. Sa queue est bicolore et plus sombre sur la partie supérieure. Il est difficile à distinguer du Campagnol provençal et du Campagnol basque.

Habitat et écologie

Il est présent jusqu’à 2 000 m d’altitude sur des terrains variées, prairies, jardins, champs cultivés ou forêts. Principalement nocturne, il est moins souterrain que le Campagnol provençal et le Campagnol basque et creuse ses galeries avec les dents. Avec un maximum de 100 individus à l’hectare ses densités de population sont considérées comme moyennes. Il se nourrit surtout de parties végétatives aériennes de graminées et autres herbacées.

Répartition en Midi-Pyrénées

Largement répandu dans un quart sud-ouest de la France, le Campagnol des Pyrénées est également présent en plaine du Gers, du Tarn et du Tarn-et-Garonne. Il semble moins présent dans l’Aveyron.

Menaces

Fiche rédigée par Jean-Jacques Poupinel et Elisa - Novembre 2018

Cartographie