Cardoncelle molle

Carduncellus mitissimus L.

JPEG - 114.7 ko
Floraison
  • Nom commun : « Cardoncelle molle », « Cardoncelle sans épines », « Cardoncelle douce », « Mitine » ou « Petit Chardon sans épines ».
  • Nom latin : Carduncellus mitissimus L.
  • Famille : Asteraceae
  • Floraison : mai-juillet
  • Statut réglementaire : pas de statut particulier en Midi-Pyrénées.

  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et écologie
  3. Répartition en Midi-Pyrénées
  4. Menaces
  5. Galerie
  6. Cartographie


Descriptif et particularités

C’est une plante vivace relativement discrète. Plutôt basse elle ne dépasse pas les 20cm. Elle est dite « acaule » (pas de tige distincte), les feuilles, très découpées, sont disposées en rosette, et peu poilues, gardant une couleur générale verte. C’est ce qui permet de la différencier de la Leuzée conifère (qui a les feuilles très velues, blanchâtres) avec laquelle elle pourrait être confondue en dehors de la période de floraison : les autres différences sont la floraison plus précoce et l’involucre (qualifié à tort de « fleur » dans le langage courant) qui est ovoïde, allongé, pourvu de bractées denticulées. Les fleurs apparaissent en capitule solitaire au sommet de l’involucre, et sont en forme de tube et de couleur bleu-violacé. Les fruits sont des akènes lisses surmontés d’une aigrette.

Habitat et écologie

On peut rencontrer la Cardoncelle molle sur les pelouses sèches calcaires. On la rencontre aussi en lisière et dans des bois thermophiles.

Répartition en Midi-Pyrénées

La Cardoncelle molle est présente dans plusieurs départements français (depuis la région Île-de-France jusque dans les Pyrénées Orientales, en passant notamment par la Charente et l’Aquitaine) ainsi qu’en Espagne septentrionale. En Midi-Pyrénées, on la retrouve sur les coteaux secs de touts les départements, mais surtout ceux au nord de la région (Lot, Aveyron, Tarn, Tarn-et-Garonne).

Menaces

La principale menace pesant sur cette espèce est la disparition de ses habitats, par déprise agricole (et fermeture des milieux) ou destruction directe. La Cardoncelle molle bénéficie d’arrêtés de protection dans l’Auvergne (depuis 1990), en Île-de-France (1991), Bourgogne (1992), Centre (1993) et plus récemment en Aquitaine depuis 2002. Elle ne bénéficie pour le moment d’aucun statut particulier en Midi-Pyrénées, demeurant assez commune.

Rédaction fiche par Marion Jouffroy, relecture par Mathieu Menand

Cartographie