Conservat(trice)eur de la Réserve naturelle régionale Massif du Montious

Créée par délibération du 16/07/2020, la Réserve Naturelle Régionale Massif du Montious est la 14ème RNR d’Occitanie. Située dans les Hautes-Pyrénées, dans la vallée du Louron, cette réserve est constituée de 739 hectares de vieilles forêts, landes et zones humides remarquables d’altitude. Le site, identifié comme réservoir de biodiversité à l’échelle régionale, s’étage de 1 590 à 2 171 m d’altitude. Ses principaux intérêts résident dans la présence d’une vieille forêt pyrénéenne ayant un très fort enjeu patrimonial, d’un lac et des communautés végétales associées. Propriété de la commune de Bordères-Louron, la Région Occitanie a désigné comme co-gestionnaires la mairie et l’association Nature En Occitanie, partenaires dans cette démarche depuis 2013. Dans le cadre de cette co-gestion, le recrutement et la gestion sont assurés en partenariat mais c’est l’association qui emploi le/la conservat(rice)eur de la réserve. Intégré(e) dans l’équipe salariée de Nature En Occitanie, association régionale de protection de la nature et de l’environnement de 23 salariés, le/la conservat(trice)eur interviendra plus spécifiquement dans le but de gérer le patrimoine naturel de ce territoire. Il/elle sera localisé(e)€ sur place et amené(e) à collaborer très régulièrement avec l’adjoint au maire de la commune de Bordères-Louron.

Niveau de responsabilité

Ce poste de conservateur repose sur un statut de chef de projet qui implique la responsabilité d’une mission requérant une conception de moyens et de résultats sur des tâches nécessitant la connaissance de plusieurs disciplines ou concepts spécialisés et/ou de procédés techniques complexes dans des domaines particuliers :

  • la conception, la préparation, le montage et réalisation du plan de gestion (responsabilité opérationnelle),
  • la maîtrise du budget des opérations du plan de gestion (responsabilité financière)
  • la planification des actions et le respect des échéances liées à la mise en œuvre du plan de gestion (responsabilité organisationnelle)
  • le respect des biens et matériels de son secteur d’activité

Missions principales

En lien direct avec la directrice adjointe de NEO et l’adjoint de la mairie de Bordères-Louron, selon les sujets, il (elle) sera amené(e) à piloter les différents aspects stratégiques et opérationnels de la gestion de la réserve :

Elaborer et mettre en oeuvre le plan de gestion annuel et/ou pluriannuel :

  • Participer à la mise à jour et la rédaction du diagnostic environnemental, historique, social et économique,
  • Participer à la préparation et la formalisation du programme d’actions pluriannuel (définition, budget, planification …),
  • Organiser la consultation et la collaboration avec les acteurs concernés pour l’élaboration du plan de gestion,
  • Préparer et mettre en place les protocoles naturalistes en lien avec les chefs de projets thématiques de NEO,
  • Assurer l’encadrement scientifique de la mise en oeuvre du plan de gestion (mise en place des suivis scientifiques, recueil et analyse des données), en coordination avec les naturalistes de NEO et/ou des prestataires,
  • Préparer les travaux des instances de gouvernance (comité consultatif, conseil scientifique, CSRPN…), et leur soumettre les orientations de gestion ainsi que les budgets annuels,
  • Réaliser et/ou participer à des missions de terrain,
  • Intégrer les données dans Géonature, analyser les données, rédiger des synthèses, des rapports d’études et d’expertises,
  • Coordonner le rapport annuel des activités liées au plan de gestion.

Assurer la coordination des activités du site :

  • Assurer un point régulier avec la direction adjointe sur les besoins et la planification du travail,
  • Coordonner le budget de l’espace protégé (sous la responsabilité de sa hiérarchie avec l’appui du RAF et du service administratif et financier de NEO),
  • Encadrer les intervenants temporaires de l’espace protégé (stagiaires et volontaires en service civique) en lien avec la direction adjointe,
  • Coordonner l’activité d’accueil du public en lien avec la commune,
  • Veiller à la mobilisation des adhérents de l’association et des habitants à l’occasion d’événements (chantiers, inventaires participatifs, fête de la nature…),
  • Identifier les travaux à effectuer et coordonner le travail des prestataires et des sous-traitants,
  • Assurer la gestion et l’entretien du matériel de la RNR (informatique, optique, outillage, petit matériel…).

Contribuer au positionnement stratégique dans le territoire

  • Informer des activités et assurer un lien continu avec les acteurs locaux, les élus et partenaires de la RNR,
  • Contribuer aux réflexions stratégiques et méthodologiques de l’association,
  • Développer des projets communs avec les différents acteurs ou usagers concernés (administrations, collectivités, associations…) impliqués sur le site,
  • Contribuer à la réflexion prospective, au positionnement de NEO sur les RNR,
  • Apporter l’expertise de NEO en tant que gestionnaire d’espaces naturels, auprès d’acteurs institutionnels et auprès de partenaires, contribuer à l’insertion de la RNR dans le contexte socio-économique local,
  • Représenter les co-gestionnaires de la RNR au sein de réunions à caractère institutionnel.

Assurer la police de l’environnement :

  • Organiser et coordonner les activités de police de l’environnement en lien avec les autres services compétents (OFB, DDT, gendarmerie…),
  • Préparer la politique pénale du site en lien éventuel avec les autres espaces protégés du département,
  • Exercer une activité de police de la nature sur le territoire de la RNR.

Participer à la vie associative de NEO /vie municipale de Bordères-Louron

  • Participer aux réunions d’équipe, séminaires, AG, invitation en CA possibles,
  • Participer si demandé aux activités communales, invitation en conseil municipal possible,
  • Collaborer au bilan d’activités annuel de l’association
  • Répondre aux sollicitations bénévoles

En outre, ses missions, au carrefour de l’écologie et de l’aménagement du territoire l’amènent à travailler avec l’ensemble de l’équipe et en particulier avec les chargés d’étude naturalistes.

Compétences et qualités

Compétences techniques, qualités humaines et savoirs métiers, telles sont les principales qualités et compétences requises pour un statut de conservateur.

Compétences :

  • en écologie générale et fonctionnement des écosystèmes et biologie des espèces
  • Scientifiques et naturalistes (biodiversité, organisation et acteurs de la filière),
  • Fonctionnement administratif et juridique d’une RNR (comprend le fonctionnement judiciaire),
  • Réglementation des RNR, Code de l’Environnement et Code de l’Urbanisme,
  • Environnement institutionnel et partenarial de la RNR,
  • Connaissance des acteurs principaux et de la structuration territoriale de la région Occitanie,
  • Principes et techniques de gestion d’un espace naturel protégé,
  • Finalités, contenus, modalités d’élaboration et d’évaluation d’un plan de gestion.
  • Connaissances des outils (documents de planification…) et schémas structurants les politiques publiques environnementales
  • Connaissance du droit de la protection des espèces (droit français et européen)
  • Connaissance du réseau scientifique et associatif régional Occitanie

Savoir-faire, capacités :

  • Capacité à concevoir et développer des projets, travailler avec des partenaires,
  • Capacité à organiser, planifier, coordonner et piloter les activités de son secteur, y compris en animant une équipe et en déléguant à ses collaborateurs qualifiés, chargés d’étude notamment,
  • Capacité en ingénierie et gestion de projets (montage de dossiers et suivi des budgets),
  • Capacités d’assistance scientifique et technique,
  • Capacités pédagogiques, aisance dans l’expression orale et dans la négociation,
  • Capacités d’analyse et de synthèse, aisance rédactionnelle,
  • Capacité de veille sur les besoins et les opportunités en terme d’acteurs et territoires, bonne compréhension des jeux d’acteurs,
  • Maîtrise des outils bureautiques et informatiques (Word, Excel, Internet),
  • Bonne condition physique,
  • Utilisation des outils SIG appréciée,
  • Sensibilisation à la sécurité, respecter et proposer les procédures visant à assurer la sécurité des personnes.
  • Convictions relatives au projet associatif de NEO.

Profil souhaité

  • BAC+5, MASTER, ayant des compétences solides en biologie, écologie des milieux montagnards, de gestion des espaces naturels et également en animation territoriale.
  • Exercer une compétence naturaliste sera appréciée.
  • Commissionné et assermenté serait un plus.
  • Expérience de 4 ans minimum, en gestion des espaces protégés, actions partenariales, expérience dans le management d’une réserve souhaitée.

Positionnement hiérarchique

En lien direct avec la direction adjointe et les cadres, il (elle) intervient en appui ou en autonomie sur l’ensemble des tâches relatives à sa mission.

Rémunération et conditions particulières

  • Basé sur la commune de Bordères-Louron
  • Statut et indice convention collective animation : Groupe E, coefficient situé entre 350 et 367 de la convention collective ECLAT-ex Animation (2212€/brut et 2319 €/brut) à discuter selon profil et expérience + rachat ancienneté selon CCECLAT.
  • Nombre d’heures hebdomadaires : 35h. Permanences à assurer certains week-ends et selon les besoins de l’activité.
  • Avantages : chèques déjeuner, indemnité transport en commun et vélo, chèque-cadeau en fin d’année, organisation possible en télétravail.
  • Déplacements en région à prévoir

Calendrier

  • Réception des offres jusqu’au 25/06/2021
  • Entretiens à prévoir fin juin / début juillet
  • Prise de poste au plus tôt
  • Envoi de la candidature (CV + Lettre de motivation) par mail à recrutement@natureo.org

Télécharger l’offre ici


Documents...