Coccinelle à virgules

Exochomus quadripustulatus

Nom commun : la coccinelle à virgules
Nom latin : Exochomus quadripustulatus (Linnaeus 1758) comb. n. (Kovar 1995)
Famille : Chilocorinae
Tribu : Chilocorini
Période d’activité / d’observation : février à octobre

Descriptif et particularités

Cette coccinelle présente typiquement 4 taches élytrales : 2 antérieures réniformes et 2 postérieures subarrondies placées près de la suture. Elle peut faire entre 3 et 5 mm de longueur et montre une grande variété de colorations. Elle se différencie de Parexochomus nigromaculatus par un écusson en triangle plus long que large et des marges élytrales aux bords relevés.

Habitat et écologie

Elle habite les conifères et les feuillus. Préférant les cochenilles, elle peut cependant se nourrir de pucerons, acariens, miellat, pollen et nectar (Le Monnier & Livory, 2003). De toutes les Chilocorinae, c’est l’espèce la plus fréquemment rencontrée en Midi-Pyrénées. Elle n’a pour l’instant pas été observée au-delà de 800 mètres d’altitude. Trouvée principalement au battage sur des arbres, la moitié des données est signalée sur des pins et l’autre moitié sur des feuillus, souvent au niveau de terrains chauds et secs (Cochard, com. pers.).

Rédigée par Mélanie Thierry