Coccinelle de la Bryone

Henosepilachna argus

Nom commun : la coccinelle de la Bryone
Nom latin : Henosepilachna argus (Geoffroy 1762)
Famille : Epilachninae
Tribu : Epilachnini
Période d’activité / d’observation : mars à octobre

Descriptif et particularités

Mesurant entre 6 et 8 mm de longueur, cette espèce pubescente est l’une des plus grandes. Elle est de couleur rouge orangé et porte généralement 12 points noirs. Les points post scutellaire sont souvent en partie fusionnés.

Habitat et écologie

Cette coccinelle phytophage est trouvée presque exclusivement sur la bryone où elle y passe tout son cycle de vie. On la trouve également sur d’autres Cucurbitacées telles que le melon (Coutin, 2007). En Midi-Pyrénées, l’inspection systématique de la bryone, notamment dans les régions de basse altitude (l’espèce n’a pour l’instant pas été trouvée au dessus de 700 m d’altitude), devrait permettre de la trouver assez facilement. Cette espèce semble d’ores et déjà fréquente dans la région, mais reste à découvrir en beaucoup d’endroits (Cochard, com. pers.).

Rédigée par Mélanie Thierry