Coccinelle des friches

Hippodamia variegate

Nom commun : la coccinelle des friches
Nom latin : Hippodamia variegate (Goeze 1777)
Famille : Coccinellinae
Tribu : Coccinellini
Période d’activité / d’observation : février à novembre

Descriptif et particularités

Cette coccinelle de 3 à 5,5 mm de longueur présente des élytres orange ou rouges aux dessins noirs extrêmement variables. Elle peut être confondue avec Hippodamia 13-punctata et Coccinella undecimpunctata. Mais on la distingue de ces dernières par son pronotum nettement rebordé à la base et orné d’une couronne noire à quatre lobes avec parfois 2 petites taches blanches isolées.

Habitat et écologie

Cette espèce est connue dans le nord de son aire de répartition pour être thermophile à affinité méridionale. On la trouve donc dans des endroits secs (Baugnée & Branquart, 2000). Elle se tient sur de nombreuses plantes herbacées et arbustes. Bien qu’elle puisse se nourrir également de cochenilles, de pollen et de miellats, elle est surtout aphidophage (Albouy, 2006). Elle dévore en effet une grande quantité de pucerons par jour à l’état adulte. C’est une des coccinelles les plus abondantes en Midi-Pyrénées. En effet, tous les milieux herbacés, y compris artificialisés (cultures de luzerne par exemple), peuvent accueillir cette espèce parfois en grand nombre. La fauche au filet permet de la trouver rapidement. Dans la région, elle a été contactée jusqu’à 1000 m d’altitude. Des cadavres ont même été trouvés sur les névés du pic de l’Aneto (Pyrénées espagnoles), à 3200 m d’altitude (Cochard, com. Pers.)

Rédigée par Mélanie Thierry