Coccinelle rose

Oenopia conglobata

Nom commun : la coccinelle rose
Nom latin : Oenopia conglobata (Linnaeus 1758)
Famille : Coccinellinae
Tribu : Coccinellini
Période d’activité / d’observation : février à novembre

Descriptif et particularités

Cette espèce de taille moyenne (de 3,4 à 5 mm de longueur) présente des élytres roses à suture sombre avec généralement 16 taches anguleuses plus ou moins fusionnées et une tache isolée en forme de « Z » à l’arrière des élytres. Son pronotum a généralement 7 taches noires et cache à moitié ses yeux. Son corps ovale est peu allongé et moyennement convexe.

Habitat et écologie

On la trouve dans les feuillus, principalement les chênes (Le Monnier & Livory, 2003). Elle se nourrit aussi bien de pucerons que de psylles, larves et oeufs de chrysomèles, pollen et nectar (Albouy, 2006). Elle hiverne agrégée dans les creux des écorces d’arbres ou les maisons. En Midi-Pyrénées, cette coccinelle a été trouvée assez régulièrement autour de Toulouse. Cependant, elle semble moins signalée que d’autres espèces communes ailleurs. Le plus souvent, elle est trouvée au battage sur les feuillus. Mais deux observations rapportent sa présence sur des fenêtres dans des maisons (Cochard, com. pers.).

Rédigée par Mélanie Thierry