Corroyère à feuilles de myrte

Coriaria myrtifolia L.

  • Nom commun : Corroyère à feuilles de myrte
  • Nom latin : Coriaria myrtifolia L.
  • Famille : Coriariacées
  • Floraison : avril - juin
  • Statut réglementaire : aucun

  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et répartition
  3. Galerie
  4. Cartographie


Descriptif et particularités

Arbuste de 3 m de hauteur maximum, glabre ; rameaux tétragones, de couleur grise ; feuilles opposées, sessiles, ovales à lancéolées, à 3 nervures saillantes ; fleurs régulières, petites, en grappes axillaires et terminales, de couleur verdâtre, à 5 pétales et 5 sépales ; 10 étamines bien visibles en début de floraison ; 5 styles longs et rougeâtres ; fruits à 5 carpelles, à mi-chemin entre une baie charnue et une capsule, rouges puis noirs et luisants à maturité.

JPEG - 151.3 ko
Corroyère à feuilles de myrte
Fruits
JPEG - 178 ko
Corroyère à feuilles de myrte
Fleurs

La corroyère est une plante entièrement toxique ; les fruits contiennent des toxines comparables à la strychnine qui était couramment utilisée dans la lutte contre les corbeaux et les rongeurs (son utilisation est interdite en France depuis 1999) ; en Espagne, cette plante s’appelle « emborrachacabras » qui signifie « chèvres ivres » : les chèvres se nourrissent parfois de ses feuilles, ce qui a un effet d’ébriété sur ces animaux ; le nom de corroyère est dû est à son utilisation ancienne dans la tannerie (le corroyage faisant partie de la préparation du cuir).

Habitat et répartition

Lisières, haies, broussailles, bois clairs, talus.

Fiche rédigée par Morgane Wauthier
Dernière mise à jour : 29/01/2017