Daim

Dama dama

Nom commun : Daim
Nom latin : Dama dama (Linnée, 1758)
Famille : Cervidés – ordre des Artiodactyles
Période d’activité / d’observation : toute l’année.
Statut réglementaire : statut non-applicable (NA) au niveau national (espèce introduite).
  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et écologie
  3. Répartition en Midi-Pyrénées
  4. Menaces
  5. Cartographie

Descriptif et particularités

D’une hauteur de 1,50 m environ et avec un poids de 35 kg à 100 kg, le daim est fauve-roux en été avec des points blancs et brun sans taches en hiver. Le dessus de sa queue est toujours noir (un trait morphologique facilement repérable pour le différencier du chevreuil). Les mâles ont des cornes antérieures simples et les postérieures sont élargies en palmes, elles tombent en avril-mai et repoussent fin août. Le rut a lieu en octobre-novembre, les mâles resteront dans la harde de daines jusqu’à la naissance 8 mois plus-tard d’un ou deux faons. Les faons mâles quittent leur mère au bout de 20 mois, les femelles partent plus tôt. Son comportement et ses habitudes de vie sont très proches de ceux du chevreuil.

Habitat et écologie

Son alimentation est composée d’herbe, de feuilles, d’écorces d’arbres et de fruits comme les glands, les marrons ou les châtaignes qu’il trouve dans les prairies et bois touffus où il vit.

Répartition en Midi-Pyrénées

Cette espèce vit surtout en captivité cependant le daim parvient à coloniser un territoire par dispersion comme en Aveyron ou dans le Gers. Dès qu’un animal est observé, il est prélevé.

Menaces

Il cause des dégâts sur les peuplements forestiers (écorçage), l’impact est accentué par son comportement grégaire et sédentaire. La gestion des daims résulte d’un consensus national sur la nécessité d’empêcher l’installation in natura de l’espèce ou tout au moins d’en maintenir les effectifs.

Fiche rédigée par Christel Bouyssou et Aymeric - Novembre 2018

Cartographie