Dectique à front blanc

Decticus albifrons

Nom commun : Dectique à front blanc
Nom latin : Decticus albifrons
Famille : Tettigoniidae (Decticinae)
Période d’activité / d’observation : Les adultes sont détectables de début juin à septembre (orthoptère précoce). Les larves (jeunes sauterelles) apparaissent au printemps.
Statut réglementaire : aucun

Descriptif et particularités

JPEG - 71.5 ko

Il s’agit d’une des sauterelles les plus massives de la région, et une des plus grandes. Malgré son corps massif, ses longues ailes et tegminas lui permettent de voler sur des distances assez importantes.

Devenant adulte assez tôt, en début d’été, on peut entendre sa stridulation dès le mois de juin. Et quelle stridulation ! Très forte, aigüe, elle est audible le long des routes en pleine journée, y compris si vous vous trouvez au volant de votre voiture lancée à 90 km/h ! Sa stridulation ressemble un peu à un cri d’oiseau. Malgré cela, elle est parfois difficile à découvrir. Dérangée ou inquiétée, cette sauterelle plonge dans la végétation et reste au sol sans bouger. Si vous la capturez, vous pourrez tester ses mandibules particulièrement puissantes, qui peuvent pincer un doigt de façon assez douloureuse.

Habitat et écologie

Le dectique à front blanc vit dans les milieux herbacés, broussailleux secs et très ensoleillés. Il est indifférent à la nature du substrat (calcaire ou silice), mais semble par contre s’adapter fort bien (voire avoir une préférence ?) des milieux perturbés : friches industrielles ou agricoles, talus de route.

Répartition en Midi-Pyrénées

Le dectique à front blanc est probablement présent dans tous les départements de notre région, mais sans doute restreint aux secteurs de basse altitude. Il sera intéressant dans les années à venir de chercher quelles sont les localités occupées les plus hautes. Sans doute n’atteint-il que localement des altitudes supérieures à 500 m.

Menaces

Cette espèce n’est nullement menacée dans la région.

Fiche rédigée par Pierre-Olivier Cochard

Galerie...