Demi-deuil

Melanargia galathea

Nom commun : Demi-deuil
Nom latin : Melanargia galathea
Famille : Nymphalidae
Période d’activité / d’observation : juin à août
Statut réglementaire : aucun

Descriptif et particularités

JPEG - 53.9 ko

Le demi-deuil peut mesurer de 37 à 52 mm à taille adulte. Cette espèce a des antennes et des yeux noirs. Son corps est très velu de couleur gris-blanc sur le dessous et souvent noir sur le dessus.

Le dessus de l’aile antérieure a une couleur de fond blanc avec des tâches noires au niveau des aires basale, discoïdale et submarginale. Les tâches submarginales se prolongent dans l’aire marginale tout en laissant apparaître des triangles blancs, disposés de manière régulière le long du bord externe.

Le dessus de l’aile postérieure est de la même couleur que celui de l’aile antérieure avec des tâches noires basales et submarginales (des triangles blancs se forment aussi dans l’aire marginale).

Le dessous de l’aile antérieure est plus blanc que noir. Il laisse apparaître certaines tâches présentes sur le dessus de l’aile par transparence. On aperçoit un ocelle noir pupillé de blanc dans la partie postdiscale. Des triangles blancs au contour noir sont présents dans l’aire marginale.

Le dessous de l’aile postérieure présente les mêmes caractéristiques que le dessous de l’aile antérieure, à la différence que l’on peut voir non pas 1 ocelle, mais 6 ocelles dans la partie postdiscale. Ces ocelles sont noirs pupillés de blanc (comme précédemment), mais ils sont aussi encerclés de noirs.

(Toutefois il existe des individus beaucoup plus noirs que l’on ne peut rencontrer qu’en Italie).

La chenille peut mesurer jusqu’à 28 mm de longueur avant la nymphose. La robe du corps est de couleur verte, brune ou jaunâtre. La tête est brune. On peut voir une bande latérale fine et blanche. Il possède aussi des petits points noirs le long de la zone stigmatale. Le bout de l’abdomen est bifide.

Habitat et écologie

Le demi-deuil colonise les milieux herbeux, chauds et secs. Il est répandu dans le sud de la France. On le rencontre principalement dans les prairies, les landes, les talus, les bords de routes et de chemins, les clairières ; tant que ces milieux possèdent des herbes hautes.

Le demi-deuil butine de nombreuses plantes, mais il a une préférence pour les centaurées.

Il est présent de 0 à 1800 m d’altitude.

La femelle après la reproduction laisse tomber ses œufs dans les hautes herbes lorsqu’elle s’envole. La chenille sort de l’œuf à la fin de l’été, puis trouve un refuge pour hiverner sans s’alimenter. C’est au printemps, quand la chenille va sortir de sa léthargie hivernale, qu’elle va chercher activement à se nourrir sur ses plantes hôtes. Elle s’alimente exclusivement de graminées : la Palène (Brachypodium pinnatum), le Brome dressé (Bromus erectus), le Pâturin des près (Poa pratensis)…

La chenille se nymphose au sol, sa chrysalide est de couleur blanche ou jaune.

Répartition en Midi-Pyrénées

Cette espèce est bien répandue dans le sud de la France. Elle est donc présente partout en région Midi-Pyrénées.

Menaces

Cette espèce ne subit pas de menace particulière.

Fiche rédigée par Morgane Wauthier

Galerie...