Dryade à huit pétales

Dryas octopetala L.

  • Nom commun : Dryade à huit pétales
  • Nom latin : Dryas octopetala L.
  • Famille : Rosacées
  • Floraison : mai-juillet
  • Statut réglementaire : aucun

  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et répartition
  3. Galerie
  4. Cartographie


Descriptif et particularités

Plante vivace, ligneuse, de moins de 15 cm de hauteur ; feuilles oblongues, arrondies à la base, à dents profondes et arrondies, vertes sur le dessus et blanches en dessou ; pétiole allongé et muni de 2 stipules ; fleurs à diamètre allant jusqu’à 3 cm ; corolle comprenant 7 à 9 pétales blancs et calice à 7 à 9 sépales ; fruit en akène surmonté d’une arête plumeuse de 2 à 3 cm, leur ensemble formant une boule ébouriffée.

JPEG - 75.6 ko
Dryade à huit pétales
Fleurs
JPEG - 54.5 ko
Dryade à huit pétales
Fleur

La Dryade a donné son nom au Dryas, période de l’époque quaternaire qui correspond à la fin de la dernière glaciation. En effet, elle a été l’une des premières espèces végétales à reconquérir les espaces libérés par les glaciers. Elle est également utilisée comme plante médicinale pour ses propriétés apéritives et digestives. Elle est appelée à certains endroits « chênette » à cause de la forme de ses feuilles qui ressemblent à celles des chênes, ou encore « thé des Alpes » car elle y est utilisée en infusion.

Habitat et répartition

Vires rocheuses, pelouses rocailleuses et rochers calcaires de l’étage subalpin.

Fiche rédigée par Laurent Grivet

Dernière mise à jour : 28/04/2018