Fouine

Martes foina

Nom commun : Fouine
Nom latin : Martes foina
Famille : Mustélidés
Période d’activité / d’observation : toute l’année
Statut réglementaire : espèce classée gibier et « nuisible »

Descriptif et particularités

La Fouine mesure entre 40 et 50 cm, sa queue fait entre 23 et 27 cm et elle pèse entre 1 100 et 2 100 g. Elle est plus basse sur patte que la Martre. Sa fourrure est moyennement dense et de couleur brun-gris avec des poils de bourre plus clairs que les poils de jarre. La gorge porte une bavette qui se sépare en 2 vers le haut des pattes antérieures, de couleur blanche. Le museau est rose, les oreilles plus petites et plus arrondies que celles de la Martre, la queue est touffue, les pattes ne possèdent pas de poils au niveau des callosités plantaires (contrairement à la Martre). Sous l’attache de la queue, on pourra observer deux glandes à musc qui sécrètent un liquide odorant, servant dans le marquage du territoire.

La Fouine peut posséder une petite tâche plus ou moins rectiligne, de couleur brune-grise, au même niveau que les lèvres entre les yeux et les oreilles.

Bien que plusieurs critères morphologiques puissent différencier ces deux espèces, un risque de confusion est possible avec la Martre (Martes martes). Seule la dentition permet alors une identification certaine.

Habitat et écologie

La Fouine est une espèce thermophile, qui colonise les milieux ouverts en utilisant des abris permettant de la protéger des grosses variations climatiques. On la trouve communément à proximité ou dans les habitations (greniers). Son domaine vital peut aller de 12 à 210 hectares et varie en fonction du sexe (les territoires des mâles sont plus grands que ceux des femelles) et de la nourriture disponible : on observe ainsi des variations saisonnières (ils sont plus gros en hiver), et géographique (ils sont plus grands en campagne qu’en ville).

C’est un carnivore nocturne et essentiellement terrestre. Il se nourrit de petites proies (rongeurs, musaraignes, oiseaux), d’œufs, de fruits, voir de déchets alimentaires humains.

C’est un animal solitaire, seule la période de reproduction peut permettre aux observateurs de les rencontrer en couple entre les mois de juin et d’août. Au bout de six mois les ovules fécondés vont être implantés dans l’utérus et la gestation va durer 30 jours. Les naissances (environ 2 à 5 jeunes) ont donc lieux le printemps suivant, dans un nid aménagé dans une meule de foin ou dans un tas de fagots. Les petits se dispersent et deviennent totalement indépendant à l’automne.

Répartition en Midi-Pyrénées

La fouine est fréquente dans toute la région Midi-Pyrénées.

Menaces

Malgré les travaux scientifiques, qui ont prouvé ses importants prélèvements dans les populations de petits rongeurs, impliquant son utilité en agriculture, la Fouine est classée "nuisibles" dans certains départements, c’est-à-dire qu’elle peut être traquée en dehors des périodes de chasse, par tir ou piégeage. Cependant, sont interdits la mutilation, la naturalisation, ainsi que le transport, le colportage, l’utilisation, la mise en vente, la vente ou l’achat, de spécimens morts ou vivants.

Fiche rédigée par Morgane Wauthier

Galerie...