Fragon petit houx

Ruscus aculeatus L.

Nom commun : Fragon petit houx
Nom latin : Ruscus aculeatus L.
Famille : Liliacées
Période d’activité / d’observation : mars-avril surtout
Statut réglementaire : aucun

Descriptif et particularités

Le fragon est un arbrisseau toujours vert à port touffu de 30 à 80 cm à tiges dressées. En sous-bois, il forme souvent de véritables tapis. Les feuilles ont une particularité : c’est avec un grand étonnement qu’on aperçoit un fruit rouge au beau milieu d’une feuille. Ceci parce que ces feuilles ne sont pas de vraies feuilles mais des rameaux courts, très aplatis et larges, terminés par une pointe piquante. Ces rameaux qui ont l’aspect d’une feuille sont appelés « cladodes ».

C’est une plante dioïque. Les fleurs sont unisexuées, très petites, verdâtres, solitaires ou par deux au centre de la cladode. La floraison a lieu habituellement en mars-avril mais suivant les régions, elle peut s’étaler d’octobre à mai. Les fruits sont des baies, rouge vif, pratiquement sphériques contenant une ou deux graines globuleuses de 5 à 8 mm de diamètre. Ils sont présents une grande partie de l’année. Ils sont toxiques et provoquent des troubles gastro-intestinaux : vomissements, diarrhées.

Comme le houx avec lequel il ne faut pas le confondre, il est un symbole de protection.

Habitat

Il aime les bois secs et clairs. C’est une plante peu exigeante qui se contente de terrains pauvres. Il ne dépasse pas 700 à 800 m d’altitude, la plante craignant fortement le gel. Présent partout dans la région.

Menaces

Aucune menace particulière sur cette espèce n’est actuellement à signaler.

Utilisations

Bien que les fruits soient toxiques, on peut consommer les jeunes pousses comme des asperges, en salade ou en omelette. Dioscoride (Ier siècle) utilisait déjà les propriétés médicinales du fragon. On utilise les feuilles mais surtout son rhizome qui est très actif sur le système veineux. Il est très utilisé pour le traitement des hémorroïdes et des jambes lourdes. On le trouve dans de nombreux produits pharmaceutiques prescrits pour des troubles veineux. C’est la « plante des jambes légères ». Il possède aussi des propriétés diurétiques. Il est utilisé par les fleuristes pour la composition de bouquets.

Sources

  • « Découvrez les fruits sauvages » de Eric Valet chez Sang de la terre
  • « Plantes et remèdes naturels » de Clotilde Boisvert chez Aubanel
Fiche rédigée par Bernard Escaut