Grand-duc d’Europe

Bubo bubo

Nom commun : Grand-duc d’Europe
Nom latin : Bubo bubo
Famille : Strigidés
Période d’activité / d’observation : Toute l’année (septembre-juillet étant plus favorable)
Statut réglementaire : Espèce protégée

Descriptif et particularités

C’est le plus grand rapace nocturne présent à l’heure actuelle sur la planète. Son envergure est d’environ 1.80 m. Sa vue perçante est tout aussi efficace la nuit que le jour. Des serres puissantes lui permettent de chasser tous types de proies sur tous les terrains. Le plumage, très mimétique de base brun chamois avec des tâches noires lui confère un vol parfaitement silencieux. Sa durée de vie dans la nature est estimée à 20 ou 30 ans selon la bibliographie. En captivité il peut vivre jusqu’à 60 ans.

JPEG - 102.9 ko
Grand duc (1)
(Bubo bubo)
JPEG - 153.9 ko
Grand duc (2)
(Bubo bubo)

Lors de l’émancipation des jeunes du mois d’août au mois de novembre, des observations de Grand-duc sont notées dans des lieux inattendus comme dans des villes. Ceci a tendance a surprendre les ornithologues mais il faut savoir que cet oiseau vivait très près de l’homme il y a quelques centaines d’années, au cœur des villages et dans les granges. Ce qu’il a dû subir en destruction, chasse, empoisonnement… l’a conduit à s’en écarter petit à petit. II faut savoir que le Grand-duc vit dans des villes de pays nordiques à ce jour. Sa protection va peut-être le faire revenir où il était auparavant.

Habitat et écologie

Cet oiseau recherche un site tranquille avec une source de nourriture proche, abondante et régulière. Des falaises calcaires imposantes aux falaises de terre en passant par de petits bouts de rocher en forêt voire même en forêt sans aucune roche présente, tout lui convient. Il peut ainsi vivre très loin des hommes comme tout près de ces derniers. Son activité est plus marquée au coucher et au lever du soleil. Cet un oiseau nocturne qui est cependant capable de chasser en plein jour pour pouvoir nourrir ses petits. Ces oiseaux sont sédentaires et territoriaux. Les couples sont,a priori, formés à vie.

Répartition en Midi-Pyrénées

Cet oiseau occupe les falaises calcaires, les falaises de terre, les forêts avec ou sans rochers. Il occupe donc de nombreux milieux depuis la montagne jusqu’à la plaine en passant par les collines qui sont bien présentes en Midi-Pyrénées.

Menaces

Le Grand-duc est une espèce protégée. Sa destruction, l’enlèvement des œufs ou des jeunes, la perturbation intentionnelle notamment en période de reproduction, l’altération ou la dégradation des sites de reproduction, la détention, le transport, la naturalisation, la vente ou l’achat sont strictement interdits. Parmi les menaces les plus fréquentes, il faut noter : l’électrocution, la percussion des câbles électriques et des barbelés, les percussions avec les véhicules, l’empoisonnement indirect ou direct, la destruction par tir et l’escalade qui conduit souvent au dérangement notamment en période de reproduction et à l’abandon des sites.

Fiche rédigée par Thomas Buzzi