L’autoroute pilier du développement durable !

Août 2010

J’aurais aimé profiter d’une nouvelle réjouissante pour la nature afin de célébrer la mise en ligne de notre nouveau site Internet, mais l’actualité en a décidé autrement. En effet l’Etat vient de donner son autorisation à la liaison autoroutière entre Castres et Toulouse, privilégiant encore une fois le court terme à une vision plus globale et surtout plus durable et soutenable de l’aménagement du territoire.

Malgré tous les avertissements sur les conséquences à plus ou moins long terme du réchauffement climatique et de l’érosion de la biodiversité, c’est la stratégie de la fuite en avant qui est privilégiée. Les réserves de pétrole diminuent rapidement, le climat se dérègle : qu’importe, favorisons la voiture. Les terres agricoles et les milieux naturels se réduisent comme peau de chagrin : qu’importe, artificialisons encore les sols (par la voirie mais aussi par la multiplication attendue de zones artisanales ou commerciales). Une meilleure desserte du secteur castrais était certes nécessaire, mais pouvait passer par une amélioration et une synergie des modes de transports existants ; la construction de l’autoroute sonne le glas de cette piste, au détriment en plus des populations riveraines.

Après des millénaires de développement basés sur une sage gestion de nos ressources naturelles, quelques décennies auront suffit pour compromettre l’avenir en puisant dans des réserves largement épuisables, d’autant plus menacées par la démographie de l’espèce humaine.

Je ne voudrais cependant pas que nous en restions sur cette note pessimiste. Nous sommes convaincus que nos décideurs réaliseront enfin qu’une autre voie existe, avec une politique plus respectueuse vis à vis de la Nature qui nous entoure (avec bien sûr, in fine, des conséquences positives y compris pour l’Homme). C’est parce que nous y croyons que Nature Midi-Pyrénées existe, pour cela qu’elle poursuit ses actions de sensibilisation, d’accompagnement, et d’opposition quand il le faut.

Ce nouveau site Internet sera pour nous un outil majeur dans cette mission. Transmettre nos connaissances et notre passion pour que le regard s’inverse enfin, que nos concitoyens se prennent à aimer et respecter cette nature dont nous sommes partie prenante et dont nous dépendons, ne l’oublions pas.

Alors bon vent à ce portail ouvert sur la Nature de Midi-Pyrénées…

Jérôme Calas
Président de Nature Midi-Pyrénées
Août 2010

JPEG - 60.8 ko