Lathrée clandestine

Lathraea clandestina L.

  • Nom commun : Lathrée clandestine
  • Nom latin : Lathraea clandestina L.
  • Famille : Orobanchacées
  • Floraison : mars - mai
  • Statut réglementaire : aucun statut particulier
  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et répartition
  3. Galerie
  4. Cartographie


Descriptif et particularités

Plante vivace parasite, entièrement glabre, à partie souterraine pouvant être très développée, constituée d’écailles blanches, charnues et imbriquées ; tige nulle ; fleurs d’un beau violet, dressées et serrées les unes contre les autres ; corolle grande, à 2 lèvres nettes, la supérieure en capuchon, cachant les étamines, mais laissant dépasser le style ; fruit en capsule, donnant 3-5 grosses graines.

JPEG - 83.9 ko
Lathrée clandestine
Fleurs
JPEG - 64.6 ko
Lathrée clandestine
Fleurs

Plante au ras du sol, formant des taches ; elle ne possède ni feuilles ni chlorophylle (absence de parties vertes), ce qui indique la nature parasite de cette espèce ; en effet, elle puise ses nutriments dans les racines de ses hôtes (peupliers, saules, aulnes, noisetiers) grâce à des suçoirs ; ce parasitisme n’a quasiment aucune influence sur les hôtes, se produisant en pleine période de montée de la sève ; les plantules qui naissent de la germination des graines mettront de nombreuses années avant de fleurir.

Habitat et répartition

Habitat : Habitat : lieux humides et ombragés (sous-bois, berges de ruisseaux)

Fiche rédigée par Mathieu Menand
Dernière mise à jour : 31/12/2016

Galerie...