Le printemps, c’est maintenant !

Mai 2013

Si le printemps s’est fait attendre davantage que les années passées, le plaisir de voir la nature s’éveiller à nouveau est d’autant plus fort pour nous ces jours-ci. J’invite tou(te)s les amoureux(ses) de la nature à profiter goulûment de ces quelques mois de pur bonheur. Il n’y a pas de contre-indication à l’abus d’observation, qu’elle ait un objectif de connaissance naturaliste ou simplement de plaisir. Au contraire, il n’y a guère de meilleur moyen de combattre la déprime qu’une marche au milieu des fleurs et des papillons, bercé par les multiples chants d’oiseaux.

Au-delà de l’aspect bucolique, ces virées printanières doivent aussi être l’occasion de se motiver pour la défense de cet environnement qui se dégrade années après années. N’hésitez pas à orienter vos promenades hors des sentiers habituels, enfoncez-vous au milieu des champs et des bois : je sais par expérience que vous finirez toujours par trouver un petit coin « oublié » par la civilisation… Explorez-le, revenez-y à plusieurs reprises pour observer son évolution au fil des semaines, trouvez-en d’autres et bien sûr transmettez vos observations (Baznat est là pour ça). Mieux vous connaîtrez le patrimoine naturel ou paysager de votre commune et alentour, plus vous serez en mesure de le défendre lorsque cela s’avérera nécessaire, notamment au moment des révisions des plans d’urbanismes ou à l’approche d’un aménagement destructeur.

Quelques mois pour se motiver, se remotiver et comprendre ce qui anime les salariés et les bénévoles de Nature Midi-Pyrénées qui s’investissent dans la connaissance et la protection de la nature, et prendre à votre tour la résolution de les rejoindre dans leur lutte, parce que plus on est de fous, plus on gagne !

Jérôme Calas
Président de Nature Midi-Pyrénées
Mai 2013

JPEG - 60.8 ko