Nos sites en gestion

Dans cette même rubrique (titre) :

Gestion et suivi des zones humides alluviales de la Garonne

Le Domaine Public Fluvial (DPF) de la Garonne, propriété de l’Etat, présente sur de nombreux méandres des enjeux écologiques et fonctionnels importants.

En 1986, la fin des activités d’extraction au Ramier de Bigorre a motivé les bénévoles de Nature En Occitanie à prendre en gestion les 33ha du site. 30 ans après, des actions expérimentales de gestion et de restauration, l’association est devenu un interlocuteur majeur sur le secteur de Garonne. La DDT de la Haute-Garonne (Direction Départemental des Territoires) a renouvelé sa confiance en donnant à Nature En Occitanie la gestion de nouveaux sites en bord de Garonne sous forme d’Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT) du DPF.

Pour chaque site, un état initial et les enjeux ont été définis afin de déterminer la stratégie de gestion dont découle un ensemble d’opérations. L’élaboration des plans de gestion pluriannuels a donc pour objectif la conservation et/ou la restauration des fonctions écologiques et hydrauliques en accord notamment avec la DCE, le SDAGE …. Pour cela, Nature En Occitanie bénéficie du soutien de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, de l’Europe et de la Région.

Les sites gérés (à retrouver sur la carte) sont :
- le ramier de Bigorre (33 ha) depuis 1986,
- la saulaie de Saint Caprais (35 ha) depuis 2008,
- les alluvions de la Save (10 ha) depuis 2008,
- les alluvions de Miquelis (13 ha) depuis 2008,
- la Hierle (9 ha) depuis 2009,
- Patore (0,1ha), acquisition depuis 2014
- l’île de Merles (13,8 ha) depuis 2016

Ce sont donc 110 ha de Domaine Public Fluvial situés sur cinq communes de Haute-Garonne et une commune du Tarn-et-Garonne qui sont gérés directement par l’association.

Comme dit plus haut, plusieurs plans de gestion se sont succédé sur les différents sites. A partir de 2019, nous avons élaboré un Plan de gestion 2019-2021communs aux 7 sites que nous gérons. Ce plan de gestion regroupe les actions que nous allons réaliser sur cette période de 3 ans. Ces actions de gestion peuvent être de l’animation ; des suivis faunes/flores, hydrologiques ; des opérations de restauration ; des actions de réglementation, des réunions d’échanges avec les partenaires et les usagers… Certaines actions mises en place sont plus détaillées et valorisées ici. De plus, vous pouvez télécharger le Bilan du plan de gestion précédent 2016-2018 décrivant les actions qui ont été exécutées.