Pélodyte ponctué

Pelodytes punctatus

Nom commun : Pélodyte ponctué ou grenouille « persillée »
Nom latin : Pelodytes punctatus
Famille : Pelodytidae
Période d’activité / d’observation : mars à octobre (reproduction parfois automnale, en fonction des pluies).
Statut réglementaire : Protégé au niveau national

  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et écologie
  3. Répartition en Midi-Pyrénées
  4. Menaces
  5. Galerie
  6. Cartographie


Descriptif et particularités

Risque de confusion avec l’alyte accoucheur, lorsque l’on trouve des individus fortement tachetés de vert. Dans ce cas, ce dernier se distingue par son museau plus court, ses yeux moins proéminents avec une pupille différente, et un aspect général ramassé.

Le pélodyte ponctué atteint au maximum 5 cm à l’âge adulte. C’est une petite grenouille mince, avec de longues jambes, une tête plate et des yeux proéminents à la pupille verticale. La palmure des pattes arrières est limitée à une fine frange sur les orteils. La peau du dos est verruqueuse (les plus grosses verrues sont alignées). Présence d’un repli dorsal entre l’œil et le bras. Tympan légèrement visible. La face dorsale est de couleur grise, jaune, blanche ou verte olive, ponctuée de petites tâches vertes vives. On peut parfois apercevoir une marque claire en forme de X sur le haut du dos. Espèce qui peut sentir l’ail.

Les mâles nuptiaux ont souvent la gorge bleue ou violacée et ils portent des callosités brunes foncées à noires sous les bras et avant-bras et sur les 2 doigts internes.

Le chant est caractéristique : bref grincement nasillard qui ne porte qu’à une dizaine de mètres. Ce chant est parfois comparé à la friction de deux boules de pétanque.

Habitat et écologie

Il est généralement présent dans des milieux ouverts, secs sablonneux ou légèrement humides. On le rencontre dans les plaines et souvent dans des zones anthropisées (zones cultivées, gravières et carrières). Cette espèce s’accommode des environnements agricoles intensifs, mais il a aussi besoin de plans d’eau non pollués pour assurer sa reproduction. Il est souvent en association avec le crapaud calamite, car il partage les mêmes habitats.

En journée il se réfugie sous des pierres, dans des terriers peu profonds qu’il creuse lui-même, dans les fissures de murs. Il chante et se reproduit la nuit dans des pièces d’eau temporaires (flaques, fossés…). Le mâle garde la ponte (sur son territoire) pendant plusieurs jours au moins.

Répartition en Midi-Pyrénées

Le Pélodytes ponctué est présent au N-E et E de l’Espagne, en France et à l’extrême N-O de l’Italie.

En Midi-Pyrénées, cette espèce est largement distribuée sauf en altitude, elle ne colonise donc pas la chaîne pyrénéenne, mais elle n’a pas non plus été contactée dans les vallées du piémont. Le pélodyte est majoritairement présent dans la plaine centrale et les zones de coteaux à des altitudes inférieures à 500 m. Il est assez courant en plaine toulousaine.

Menaces

Les principales menaces sont la destruction et la fragmentation de ses habitats, la pollution des milieux aquatiques.

Rédaction Morgane Wauthier
Dernière mise à jour : 17/03/2011