Pie-grièche écorcheur

Lanius collurio

Nom commun : Pie-grièche écorcheur
Nom latin : Lanius collurio
Famille : Laniidés
Période d’activité / d’observation : Début mai à fin août
Statut réglementaire : Protégée sur tout le territoire national

Descriptif et particularités

Ce passereau à bec crochu a des mœurs de rapaces. C’est parce qu’elle empale ses proies que la pie-grièche est appelée faussement « écorcheur ». Cette espèce présente un dimorphisme sexuelle. Le mâle possède un dos roux, la calotte et le croupion gris-bleu, un loup noir sur les yeux, le ventre est blanc rosé tandis que la queue est noire avec les rectrices externes blanches. La femelle est d’un brun roux sur le dos, le ventre est d’un blanc sale, avec des ondes plus sombres sur la poitrine et les flancs. Elle a un bandeau marron sur les yeux. Le juvénile ressemble à la femelle avec des croissants plus marqués sur le dessus. La Pie-grièche a une queue longue qu’elle agite souvent en cas de dérangement ou de danger.

JPEG - 61.5 ko
Pie-grièche écorcheur
Mâle
JPEG - 69.3 ko
Pie-grièche écorcheur
Femelle
JPEG - 69 ko
Pie-grièche écorcheur
Mâle se constituant un garde-manger en empalant ses proies sur des épines (comportement typique)

Habitat et écologie

Les prairies de fauches et les pacages, bordés de haies vives ou de ronciers, les friches et landes à genévrier constituent son habitat de prédilection. Dès son retour d’Afrique tropicale ou du sud, le couple se consacre à l’édification d’un nid caché au centre d’un arbuste épineux. Le nid est une construction massive d’herbes sèches, de racines et de brins de mousse. La femelle se charge de la couvaison des 4 à 6 œufs de couleur gris-vert ou brunâtre. La période d’incubation est de 14 à 16 jours. Les oisillons naissent sans duvet. Ils restent une quinzaine de jours au nid mais ils sont nourris encore durant 3 semaines alors leur envol. Une seule couvée a lieu durant la période de reproduction. Le territoire autour du nid n’est pas très grand et il est environ d’un 100 mètres de circonférence. Elle chasse à l’affût depuis des perchoirs, mais elle peut capturer des proies suite à un vol stationnaire. Son régime alimentaire est constitué d’insectes : grillons, abeilles, bourdons, sauterelles mais également de petites grenouilles, micromammifères, petits oisillons.

Répartition en Midi-Pyrénées

Cette espèce se rencontre aisément dans le piémont pyrénéen et en bordure du massif central. Mais elle peut nicher en altitude.

Menaces

Les populations de Pie-grièche écorcheur sont en nette régression en Europe. Les principales menaces sont la disparition de son habitat et des haies, l’usage d’insecticides, le reboisement. Mais l’intensification des pratiques agricoles est un facteur important de sa disparition.

Fiche rédigée par Dominique Portier