3 journées d’Initiation à l’Herpétologie

Vendredis 12, 19 et 26 juin 2020

Le stage prévu initialement dans le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy (Lot), ayant dû être annulé (pour les raisons sanitaires liées au virus Covid-19), nous proposons en remplacement 3 journées thématiques au mois de juin 2020.

Ce qu’il faut retenir :

- inscription souple : 1 journée, ou 2 ou les 3 ;
- restauration à la charge des participants ;
- visite de 3 secteurs bien différents présentant une diversité de milieux et d’espèces ;
- niveau initiation.


L’intervenant

Herpétologiste de terrain, membre de la Société Herpétologique de France, Gilles Pottier est chargé de mission « reptiles & amphibiens » au sein de l’association Nature en Occitanie.

Ses missions au sein de NEO concernent notamment la conservation des trois Lézards des Pyrénées (genre Iberolacerta), pour lesquels il a rédigé un Plan National d’Actions, mais aussi des actions d’inventaires ou de suivis pour des espèces comme le Lézard ocellé etc. Il participe par ailleurs bénévolement au programme de médiation « SOS Serpents » (intervenant et formateur). Il anime des séjours et sorties spécialement dédiées aux reptiles et aux amphibiens depuis bientôt 20 ans, dans le Quercy notamment.

Très attaché à la diffusion des connaissances, il est l’auteur de nombreux articles parus dans des revues spécialisées et a collaboré à la rédaction de plusieurs ouvrages de référence (« Les Reptiles de France, Belgique, Luxembourg et Suisse » aux éditions Biotope, par ex.). Son dernier livre, paru en 2016 (« Les Reptiles des Pyrénées », édité par les publications scientifiques du MNHN) a été primé au Salon du livre pyrénéen.

3 journées thématiques

Découverte des reptiles et amphibiens de bord d’Adour

>> Le vendredi 12 juin 2020 A Camalès (65) près de Vic en Bigorre

Au gré des canaux et des fossés, le long des plages de l’Adour, entre les étangs et en bordure des ronciers, partons à la recherche des serpents et lézards locaux : la Couleuvre à collier, la Couleuvre vipérine, la Couleuvre verte-et-jaune, le Lézard des murailles, le Lézard vert à deux raies et l’Orvet fragile. Comportement, biologie, écologie… Apprenons à mieux connaître ces animaux à température interne variable (« ectothermes ») aussi discrets que fascinants.

Objectifs et contenu

Cette session de terrain vise à faire acquérir aux participants l’essentiel des connaissances naturalistes indispensables à une perception objectivée, rationnelle, de l’herpétofaune locale. Il s’agira notamment d’appréhender comment l’ectothermie commande le comportement et l’observabilité des serpents et des lézards (chasse et déplacements, thermorégulation, mue…). Nous passerons aussi en revue les critères d’identification permettant de distinguer nos différentes espèces, aux stades adulte ou juvénile (couleurs et motifs de la robe, particularités de l’écaillure, proportions corporelles, taille…).

Les reptiles des milieux secs

>> Le vendredi 19 juin 2020 A Cérizols (09) près de Belbèze en Comminges

A Cérizols (09, près de Belbèze en Comminges), les Petites Pyrénées prolongent à l’ouest le chaînon ariégeois du Pantaurel. Ces reliefs calcaires pré-pyrénéens, orientés est-ouest, offrent de riches milieux bocagers ainsi que de nombreux versants sud très arides et très ouverts où s’est maintenue une nature à la fois préservée et singulière. Les reptiles y sont abondants et diversifiés, avec localement quelques espèces vraiment remarquables telles que le Lézard ocellé.

Le Lézard ocellé est le plus grand (objectivement) et le plus beau (subjectivement !) lézard d’Europe. Ce géant habite les collines calcaires chaudes et arides des Petites Pyrénées, où nous irons l’observer en restant discrets : sa Majesté est très farouche… A cet endroit, le Lézard ocellé cohabite avec d’autres espèces de reptiles méridionaux comme le Seps strié ou la Coronelle girondine, mais également avec des espèces plus communes : Lézard vert à deux raies, Couleuvre verte-et-jaune, Vipère aspic…

Objectifs et contenu

Cette session de terrain permet d’appréhender l’intérêt écologique des milieux secs pour la faune et la flore à affinités méditerranéennes, en particulier l’herpétofaune. Nous focaliserons notre attention sur le Lézard ocellé qui, à lui seul, constitue un excellent résumé des enjeux liés à ces milieux surprenants et quelque peu exotiques dans le contexte plutôt océanique du Comminges.

Vipères : du mythe à la réalité

>> Le vendredi 26 juin 2020 A Gèdre (65) Vallée des Gaves

A Gèdre (65) (vallée des Gaves), nous évoluerons dans un espace pastoral des Pyrénées centrales, où l’élevage extensif fait bon ménage avec la biodiversité. Nous déambulerons en moyenne montagne, à l’étage montagnard, dans une zone de prairies comportant des habitats très favorables aux reptiles.

La Vipère aspic (Vipera aspis) est la seule espèce de serpent venimeux présente dans les Pyrénées centrales et leur piémont. Mais il en existe deux variétés bien distinctes : la première, dotée de pouvoirs surnaturels, vit dans la tête des gens. La seconde, tout à fait réelle, vit dans la nature et s’avère fort différente de la première. Cette session naturaliste vous propose, entre autres, d’apprendre à distinguer ces deux variétés !

Objectifs et contenu

Cette session de terrain, centrée sur la Vipère aspic mais durant laquelle seront observées d’autres espèces de reptiles (Lézard vert, Lézard des murailles, Coronelle lisse…) permettra aux participants de comprendre comment fonctionne ce serpent dans son milieu naturel. Toutes les questions seront abordées : A quels horaires ? Par quelles conditions météo ? Quels endroits précis il fréquente ? Comment il s’observe ? Quelles sont ses proies ? Ses prédateurs ? Quel est son comportement face à l’Homme ? Pourquoi est-il devenu rare en plaine ? Quel danger réel représente t’il ? Jusqu’à quelle altitude peut-on le trouver ?…

Détails pratiques

Participants

Tout public désirant acquérir le savoir-faire naturaliste indispensable à une recherche efficace des reptiles et des amphibiens sur le terrain.

Les détails pratiques de chaque journée vous seront communiqués lors de votre inscription. Prévoir une arrivée sur le lieu entre 8h30 et 9h suivant la journée et une fin autour de 16h. Le déjeuner et les déplacements ne sont pas inclus dans le tarif.

Matériel et équipement nécessaires

Equipement de randonnée. Autres détails fournis lors de votre demande d’inscription.

Tarif et modalités d’inscription

Le prix de la journée est fixé à 40 € TTC en tarif réduit (chômeurs, étudiants), 50 € TTC en tarif normal et 100 € TTC pour les professionnels (franchise de TVA), compte-tenu d’aides financières mobilisées auprès du Conseil Régional de Midi-Pyrénées et de l’Union Européenne. Toute inscription est conditionnée au versement d’un acompte représentant la moitié du coût total de la journée. Dès sa réception, une confirmation écrite d’inscription sera adressée au bénéficiaire. La facture sera adressée sur demande, à l’issue de la journée.
Toute annulation de la formation devra être notifiée à Nature en Occitanie par lettre recommandée au plus tard 10 jours avant le début de la formation. Passé ce délai, l’acompte versé ne pourra être remboursé.

Le règlement du solde du stage devra nous parvenir au plus tard une semaine avant le début de la formation.

* intervention + hébergement + pension complète.

Pour vous inscrire :
> téléchargez le bulletin d’inscription,
> envoyez nous par courrier votre bulletin rempli ainsi qu’un chèque d’acompte, à l’adresse suivante : 14 rue de Tivoli, 31000 Toulouse.

Pour toute précision, n’hésitez pas à contacter l’association

PDF - 138.5 ko
Fiche inscription Herpétologie
PDF - 1.6 Mo
Descriptif séjour herpétologie