Saule blanc

Salix alba L.

  • Nom commun : Saule blanc
  • Nom latin : Salix alba L.
  • Famille : Salicacées
  • Floraison : avril - mai
  • Statut réglementaire : aucun

  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et répartition
  3. Galerie
  4. Cartographie

Descriptif et particularités

Arbre de 6-25 m, à rameaux dressés, flexibles, couverts de poils duveteux ; écorce gris foncé, à crêtes rugueuses entrecroisées ; feuilles lancéolées, se terminant en pointe, soyeuses-blanchâtres en dessous, avec des petites dents sur les marges ; chatons (fleurs) apparaissant après les feuilles, cylindriques, les mâles grêles, étalés et arqués, les femelles assez denses ; fruits en capsules allongées et glabres, relâchant des graines portant des poils soyeux.

JPEG - 163.9 ko
Saule blanc
Feuilles
JPEG - 173.2 ko
Saule blanc
Chatons

Le saule blanc est utilisé pour produire de l’osier, c’est la raison pour laquelle il a longtemps été taillé en « têtard » afin de stimuler la production de jeunes rameaux ; ces arbres têtards servent de nichoirs aux Chouettes chevêches mais disparaissent petit à petit avec l’abandon de la vannerie et l’arrachage des haies suite aux remembrements et aux changements de cultures ; arbre pionnier sur les zones inondées avec le peuplier noir ; un bois de saules est une saulaie ; tous les saules sont dioïques (pieds mâles et femelles distincts) ; c’est à partir de l’écorce des saules que l’acide salycilique (substance active de l’aspirine) a été synthétisé au XIXème siècle.

Habitat et répartition

Habitat : bords des cours d’eau et zones humides

Fiche rédigée par David Hamon
Dernière mise à jour : 02/01/2017

Galerie...