Signature d’une charte à Ambres (81)

La signature d’une charte « Agir pour les rapaces » s’est effectuée dans le cadre de la Nuit de la Chouette, événement qui se répète tous les deux ans organisé par les parcs naturels régionaux et la LPO.

Qui ?
Philippe Tirefort, bénévole et administrateur à Nature Midi-Pyrénées et membre de la LPO Tarn et Nature Midi-Pyrénées

Contexte

Philippe Tirefort a observé sur sa propriété la présence de Hibou petit-duc voire de la Chouette d’Athéna qui tendent à nicher dans les vieux bâtis. Afin de préserver leur habitat respectif, il était important de mettre en place des actions visant à maintenir ces espèces sur la propriété et leur assurer un habitat préservé.

PDF - 2.3 Mo
Charte d’engagement

Agir

Pour l’occasion, une animation a eu lieu sur la commune d’Ambres (Tarn) et a réuni entre quinze et vingt personnes désireuses de mieux connaitre les rapaces nocturnes. L’accueil s’est fait à "Puech-buffe" sous un hangar de ferme, qui parfois en hiver sert de dortoir à l’Effraie des clochers. La chevêche d’Athéna est également très présente sur des bâtis anciens. Et non loin de là, dans les bois clairsemés, on peut fréquemment observer la Chouette hulotte. « Agir pour les rapaces » est le thème de l’exposition gracieusement prêtée par l’association Nature Midi Pyrénées. C’est avant tout un projet mis en place fin 2011 visant la protection et la conservation d’un milieu ou d’une espèce par le biais d’une charte que le locataire, propriétaire ou collectivité s’engage à respecter. Ce jour-là, nous avons signé une charte pour la protection du Petit duc-scops, nicheur depuis deux ans sur le site. L’action a consisté au maintien du site et à la pose d’un nichoir. Déjà 18h30, nous partons pour une balade pour rencontrer et observer les rapaces nocturnes. A la première ferme, la Chevêche d’Athéna est sur le bord de la cheminée, se déplace et se perche dans un arbre. Certains l’ont vu, d’autres non, ce n’est pas bien grave il y en a d’autres….. Nous arrivons dans un bois et imitons la Chouette hulotte mais rien n’y fait ce soir elle n’est pas dans le coin…… Un peu plus loin une autre ferme et nous entendons un chant. Mais où est-elle ? Sur le faitage du toit, une autre Chevêche d’Athéna se laisse observer pendant plusieurs minutes. Nous rentrons sur le lieu d’animation maintenant, la nuit est tombée et c’est l’occasion de se mettre autour de la table pour se restaurer avant de projeter un film sur les chouettes de montagne. La soirée se termine avec la Chouette de Tengmalm et la Chevêchette d’Europe, deux espèces que nous n’avons pas dans le département. Tout le monde repart ravi de cette fin d’après-midi et soirée malgré le froid qui nous a surpris en fin de journée. Merci aux participants et à ceux qui ont mis la" main à la pâte". Texte de Philippe TIREFORT.