Tortue de Floride

Trachemys scripta

Nom commun : Tortue de Floride
Nom latin : Trachemys scripta
Famille : Emydidae
Période d’activité / d’observation : mars à octobre
Statut réglementaire : Espèce invasive, fait partie de la "liste des espèces non domestiques dont la détention ne peut être autorisée, sauf dérogation" depuis le 10 aout 2004

  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et écologie
  3. Répartition en Midi-Pyrénées
  4. Mesures de gestion
  5. Galerie
  6. Cartographie


Descriptif et particularités

JPEG - 56.8 ko
Tortue de floride (© Claudine Delmas)

La tortue de Floride peut atteindre 30 cm et est facilement reconnaissable par les lignes rouges présentes sur ses tempes. Sa tête est noire sillonnée de lignes jaunes, mais ces dessins varient selon les sous espèces. La carapace, verdâtre avec des dessins à l’état juvénile, s’assombrit jusqu’au brun au stade adulte. Le plastron est généralement jaune avec des taches noires. Sa durée de vie peut avoisiner les 30 ans.

Cette tortue originaire des États-Unis a été massivement reproduite dans des fermes d’élevage pour être vendue comme animal de compagnie dans les années 50. En 1975, ce commerce devenant interdit aux États-Unis, elle a été importée en Europe. Cependant, cette espèce, qui mesure 3 cm au stade juvénile, connaît une croissance rapide et une longue espérance de vie qui rendent son élevage difficile. Ainsi, beaucoup de propriétaires souhaitant s’en séparer ont relâché leurs tortues dans les écosystèmes naturels, où elles se sont acclimatées au détriment de la Cistude d’Europe (Emys orbicularis), tortue autochtone.

Habitat et écologie

Habitat : tous types de milieux aquatiques.
Régime alimentaire : carnivore au stade juvénile, puis omnivore à l’âge adulte. Très vorace, c’est aussi une menace pour la faune des écosystèmes aquatiques, tels que les amphibiens.

Répartition en Midi-Pyrénées

Cette espèce est très présente dans l’ouest du Gers et des Hautes-Pyrénées et dans le nord de la Haute Garonne. Elle est cependant très peu observée dans le Lot, le Tarn et l’Aveyron.

Mesures de gestion

La vente de tortues de Floride est désormais interdite en France depuis l’arrêté du 10 aout 2004. Par ailleurs, il existe aujourd’hui des centres d’accueil qui récupèrent les tortues dont les propriétaires souhaitent se défaire pour éviter qu’elles ne soient relâchées dans l’environnement.

Fiche rédigée par Flavie Le Jean