Vulcain

Vanessa atalanta

  • Nom commun : Vulcain
  • Nom latin : Vanessa atalanta
  • Famille : Nymphalidae
  • Période d’activité / d’observation : avril à novembre
  • Statut réglementaire : aucun

  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et écologie
  3. Répartition en Midi-Pyrénées
  4. Menaces
  5. Galerie
  6. Cartographie


Descriptif et particularités

JPEG - 69.6 ko

Cette espèce peut mesurer de 50 à 60 mm à taille adulte. L’adulte présente des ailes non dentées. Le dessus des ailes est noir avec une bande rouge régulière et des tâches apicales blanches sur les ailes antérieures. Les ailes postérieures ont une bordure marginale rouge, sur le dessus. Le revers des ailes postérieures est foncé et orné de marbrures. La base des ailes antérieures est brun foncé.

La chenille peut mesurer jusqu’à 40 mm de longueur avant la nymphose. La robe est très variable : gris jaunâtre à noire. On peut voir une rangée de tâches latérales blanc jaunâtre.

Habitat et écologie

Le vulcain colonise une diversité d’habitats avec une préférence pour les lisières et clairières des bois et vergers, on peut aussi le rencontrer dans les jardins, parcs, prairies, haies, bords de chemin. Il est présent de 0 à 2500 m d’altitude.

Le vulcain est un migrateur, il revient dès le mois de mars pour pondre sur ses plantes hôtes de la famille des Urticacées : ortie dioïque (Urtica dioica), ortie brûlante (Urtica urens), pariétaire des murailles (Parietaria judaica).

La durée de développement d’une chenille dure de 3 semaines à 1 mois. La chenille fabrique un abri : elle ronge le pétiole et enroule la feuille qui est maintenu par quelques fils de soie. Cet abri est utilisé pour la nymphose. La chrysalide présente une couleur brune ou grise et porte des tâches de couleur métallique. La phase nymphale va durer 2 à 3 semaines.

L’espèce donne 2 générations sur la même année. La dernière génération qui sort en automne migre vers le Sud pour hiberner dans les granges ou dans les greniers.

Il peut voler par vent fort et temps couvert. Il vole toute l’année dans le midi.

Le vulcain se nourrit de fruits pourris tombés à terre : prunes, poires, pommes.

Répartition en Midi-Pyrénées

Cette espèce est très répandue en France et en Europe. Elle est donc présente partout en région Midi-Pyrénées.

Menaces

Cette espèce n’est pas menacée dans la région.

Fiche rédigée par Morgane Wauthier