Balade naturaliste à Mondouzil

Dans le cadre de la convention de partenariat entre la commune de Mondouzil, Arbres et Paysages d’Autan et Nature Midi-Pyrénées, une balade naturaliste a été animée par Nature Midi-Pyrénées le samedi 3 octobre dernier. L’objectif était de débuter l’inventaire participatif sur le territoire communal en faisant découvrir aux habitants les milieux favorables à la biodiversité et les techniques de prospections propres à chaque groupe d’espèces. La balade a également été l’occasion d’aller plus loin en abordant les notions de fonctionnalité des milieux et de déplacements d’espèces. Environ 25 personnes étaient au rendez-vous, des habitants de la commune mais aussi des bénévoles de Nature Midi-Pyrénées venus prêter main forte pour l’inventaire.Affiche

Dès le début du parcours, des Oiseaux ont été repérés autour de l’église à leurs chants, leurs cris et à vue. Des bandes de Chardonneret élégant et d’Etourneau sansonnet ont ainsi été observées. En descendant le chemin menant au Fesquet, nous avons pu discuter autour des vieux arbres bordant le chemin, qui représentent un habitat attractif pour de nombreuses espèces d’insectes, d’oiseaux et de chauves-souris. Ces dernières sont difficiles à inventorier puisqu’elles ne sont pas visibles, sauf pour certaines espèces qui peuvent gîter dans les habitations ou derrière les volets, ou lorsqu’on les repère en vol à la suite les unes des autres, ce qui indique une sortie de gîte proche. Passé le Fesquet, le sentier se rétrécit et est bordé de haies fournies, ce qui assure un couvert protecteur pour les espèces et peut constituer un corridor de déplacement. C’est ici que peuvent être cherchées les empreintes et les fèces des animaux, notamment dans les « coulées » qui indiquent un passage régulier d’animaux. Une fois arrivés à la Sausse, nous avons parlé des Amphibiens, qui peuvent être identifiés grâce à leurs chants propres à chaque espèce mais aussi à vue. De manière générale, les zones humides (cours d’eau, marais, mare…) sont des milieux favorables à de nombreuses espèces animales et végétales. Des empreintes ont également été repérées depuis la passerelle sur les bancs de terre humide à proximité de l’eau. Tout au long de la balade, plusieurs espèces de flore ont été inventoriées.

Cette balade a aussi été l’occasion d’apprendre sur l’environnement de la commune grâce aux témoignages des habitants et d’aborder des thématiques transversales comme la fonctionnalité des milieux avec un besoin de connectivité des habitats favorables à la biodiversité, la problématique de recalibrage et rectification des cours d’eau (exemple de la Sausse qui était avant bordée de zones humides, actuellement drainées) ou encore l’entretien des espaces de nature (les bonnes pratiques à mettre en œuvre même chez soi : fauche et arrachage manuel et arrêt d’emploi des produits phytosanitaires).

Au cours des discussions, les habitants ont fait part de leurs nombreuses observations (chauves-souris, autres mammifères, serpents, insectes, nids d’oiseaux, etc.). Afin de les porter à connaissance et de les valoriser, vous pouvez les faire remonter via le formulaire papier disponible à la mairie, sur demande à l’adresse h.dupuy@naturemp.org, ou bien les saisir directement dans Baznat, la base de données naturalistes de l’association. En cas de doute sur l’identification d’une espèce, vous pouvez également envoyer une photo.

La balade s’est achevée par un repas partagé très convivial dans la salle polyvalente. Merci à tous les participants et notamment à Claire de Saint Martin pour l’organisation, à bientôt pour vos retours d’observation et à la saison prochaine pour une nouvelle balade naturaliste !