Journée «Paysage et projets urbains» à Argelès-Gazost

Malgré un temps très humide et une visibilité limitée, les élus de la commune et les techniciens (mairie, CCPVG, Artelia, CPIE, CAUE et DDT) ont déambulé dans le centre d’Argelès-Gazost le 20 novembre 2018 avec l’objectif de partager la notion de paysage urbain dans un contexte de projets publics ou privés à court ou moyen terme.

Le fil rouge de la déambulation a été les déplacements, si importants dans cette ville où de nombreux modes de transport cohabitent : voiture, vélo, piétons. Aujourd’hui, les déplacements s’appuient soit sur le système viaire de la ville ancienne entre rues à flanc de versant et escaliers de traverse, soit sur le système viaire rayonnant de la ville thermale avec des emprises larges et plantées.

Comment adapter ces tracés pour les liaisons douces, et quels tracés inventer pour les nouveaux quartiers ? Durant ce cheminement, Josiane Magne et Viviane Raillé (architectes conseil du CAUE) et Hélène Sirieys (paysagiste conseil de l’État) ont encouragé chaque participant à s’exprimer librement, à laisser agir leurs sens, à se questionner sur les évolutions paysagères, passées, en cours et futures sur le territoire.

Stéphanie Benoist, du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Bigorre-Pyrénées, est également intervenue sur la thématique de la biodiversité, une des grandes composantes du paysage.
Ainsi, collectivement, le groupe a commencé à s’interroger sur les futures évolutions de la commune.