Chargé(e) d’études « zones humides-milieux aquatiques /Animation territoriale »

En lien direct avec la direction et les cadres, le.a Chargé.e d’études « zones humides-milieux aquatiques /Animation territoriale intervient en appui ou en autonomie sur l’ensemble des tâches relatives à sa mission.

Missions principales

En lien direct avec les 3 salariés du secteur ZH/milieux aquatiques, la référente thématique, le chef de projet et la chargée d’étude ZH/milieux aquatiques, il (elle) intervient en appui ou en autonomie :

  • Sur des missions techniques orientées terrain avec « visites-conseils », diagnostic de fonctionnalité et de biodiversité et préconisations,
  • Sur des missions de rédaction de plans de gestion, rapports d’étude, fiches techniques…
  • Sur des missions d’animation territoriale et d’accompagnement des acteurs,
  • Sur des missions de sensibilisation et de formation de différents publics (élus et techniciens, associations, agriculteurs et forestiers, grand public…)

En outre, ses missions, au carrefour de l’écologie et de l’aménagement du territoire l’amènent à travailler avec l’ensemble de l’équipe et en particulier avec les chargés d’étude naturalistes.

Activités et tâches

  • Expertises de terrain protocolée
  • Analyse de données naturalistes et environnementales
  • Synthèse des enjeux de biodiversité et fonctionnels
  • Proposition de mesures de gestion en faveur de la conservation des habitats, des espèces et des fonctionnalités des milieux
  • Rédaction des rapports, cartographies, notes de synthèse et plans de gestion
  • Valorisation des études menées par des articles et des interventions lors de colloques ou séminaires
  • Assistance technique pour une montée en compétence des territoires en matière de biodiversité et de prise en compte de la fonctionnalité des zones humides et des milieux aquatiques.
  • Conduire, développer et faire émerger de la maîtrise d’ouvrage sur des actions de restauration des milieux aquatiques et des zones humides
  • Alimentation des bases de données naturalistes et thématiques

Compétences et qualités

Connaissances :

  • de l’organisation et de la structuration territoriale de la région
  • des outils (documents de planification…) et schémas structurants les politiques publiques environnementales, en particulier dans le domaine de l’eau et des milieux humides
  • en écologie générale et fonctionnement des écosystèmes aquatiques et humides et biologie des espèces
  • des partenaires et acteurs principaux de la région Occitanie (Agences de l’eau, Établissements publics de bassin, OFB, etc…)

Savoir-faire, capacités :

  • Gout pour l’apprentissage, rigueur scientifique
  • Bon relationnel, écoute, diplomatie, discrétion
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Autonomie et sens de l’organisation
  • Compréhension des jeux d’acteurs
  • Adaptation (interlocuteurs, situations, évolution du contexte territorial)
  • Capacités rédactionnelles
  • Respect des délais
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Bon sens de la communication, aisance à l’oral
  • Sensibilisation à la Sécurité, respect des procédures
  • Bonne condition physique

Profil souhaité

BAC+5, MASTER, ayant des compétences solides en écologie des milieux aquatiques/Zones humides, de gestion des espaces naturels et également en animation territoriale, politiques publiques dans le domaine de l’eau. Expérience de 4 ans minimum.

Détails du postes à pourvoir

  • Poste basé à Toulouse, prise de poste au 2 mai 2020
  • Déplacements réguliers en Occitanie
  • Type de contrat : CDD 18 mois
  • Statut et indice convention collective animation : entre 320 et 340
  • Nombre d’heures hebdomadaires : 35h
  • Salaire mensuel : Entre 2022,40€ et 2148,80€ brut
  • Avantages : chèques déjeuner, indemnité transport en commun et vélo, chèque-cadeau en fin d’année, organisation possible de télétravail (1jr/semaine maximum).
  • Candidature (lettre de motivation + CV) à renvoyer avant le 22 mars 2020 à recrutement@natureo.org

Télécharger l’offre ici